Presse

Tribunal | | La Haye |

La Section des services linguistiques et de conférence du TPIY reçoit le Prix Hieronymus 2017

Vendredi dernier, la Section des services linguistiques et de conférence du Tribunal pénal international pour l’ex‑Yougoslavie (TPIY) a reçu le Prix Hieronymus 2017 à Erfurt (Allemagne). La cérémonie de remise du prix était organisée dans le cadre de la Journée internationale de la traduction, qui était célébrée pour la première fois le 30 septembre dernier à l’initiative de l’ONU.

Ce prix prestigieux, décerné chaque année par la Fédération allemande des interprètes et traducteurs (Bundesverband der Dolmetscher und Übersetzer, ou BDÜ), l’une des associations professionnelles les plus importantes et les plus respectées du secteur, récompense le TPIY pour sa communication multilingue exemplaire.

En décernant ce prix au TPIY, le jury du BDÜ a voulu saluer la performance remarquable de la Section des services linguistiques et de conférence du Tribunal lors de procédures pénales internationales multilingues complexes et entourées de beaucoup de publicité. Au cours des 24 années d’existence du Tribunal, les traducteurs du TPIY ont traduit un million de pages, et ses interprètes ont cumulé pas moins de 80 000 journées de travail. Selon une analyse récente, le taux de précision en matière d’interprétation simultanée a atteint 98 %. Qu’il s’agisse de traduire des rapports d’autopsie jusque dans les plus horribles détails ou de prêter sa voix aux victimes comme aux accusés dans le prétoire, les travaux de ces professionnels ont été d’une extrême diversité.

Lors de son discours de remerciement, le Greffier du Tribunal, John Hocking, a rendu hommage à l’ensemble du personnel de la Section des services linguistiques et de conférence, qui a « contribué à rendre justice aux victimes de crimes de guerre ». Il a rappelé que nombre des traducteurs et interprètes du TPIY sont originaires de régions d’ex‑Yougoslavie qui ont subi les horreurs de la guerre, mais que tous « ont su faire preuve d’impartialité, d’un professionnalisme exemplaire. Lorsqu’on me demande s’ils penchent plutôt d’un côté ou d’un autre, je réponds oui, ils penchent du côté de la justice ».

Maja Ružić, qui dirige la Section des services linguistiques et de conférence, a remercié le BDÜ d’avoir récompensé le travail exceptionnel accompli par les services linguistiques du Tribunal, qui a compté jusqu’à 150 traducteurs et interprètes au plus fort de son activité. Elle a rappelé que leur travail est souvent difficile émotionnellement, mais que le sentiment d’œuvrer en faveur de la justice est gratifiant.

Le Prix Hieronymus tire son nom du saint patron des traducteurs, Saint Jérôme, Hieronymus en allemand.