Presse

Président | | La Haye |

Le Président du TPIY, Carmel Agius, nommé membre honoraire de l’Association des juges de la Cour de Bosnie Herzégovine

Le Président du Tribunal pénal international pour l’ex‑Yougoslavie (le « TPIY »), le Juge Carmel Agius, a été nommé membre honoraire de l’Association des juges de la Cour de Bosnie‑Herzégovine, lors d’une visite officielle à Sarajevo (Bosnie‑Herzégovine).

Le Président a participé à l’Assemblée générale de l’Association des juges de la Cour de Bosnie‑Herzégovine, composée de juges qui siègent ou ont siégé à la Cour, notamment des juges internationaux. En acceptant cette distinction, Carmel Agius a souligné la force des associations de juges, ainsi que l’importance de l’établissement des responsabilités, de la coopération judiciaire à l’échelle internationale et de la nécessité de faire entendre sa voix en faveur de la justice.

Saluant la lourde tâche qui incombe aux juges de la Cour de Bosnie‑Herzégovine dans un pays encore traumatisé par les événements tragiques des conflits des années 90 et reconnaissant les difficultés qui les attendent, le Président a déclaré : « Il est important de faire front pour montrer que, tant à titre personnel qu’à titre collectif, vous êtes au‑dessus des considérations d’ordre politique et ethnique et que votre seul objectif est la bonne administration de la justice. » Il a terminé son allocution en encourageant ses collègues de Bosnie‑Herzégovine à se manifester en faveur de la justice lorsque cela était nécessaire et a réaffirmé « l’importance fondamentale d’assurer que le système judiciaire soit sain, puissant, efficace et exemplaire ».

À l’occasion sa participation à l’assemblée générale des juges, le Président a également rencontré le Haut‑Représentant pour la Bosnie‑Herzégovine, Valentin Inzko, avec lequel il s’est entretenu à propos de la fermeture du Tribunal à la fin de l’année, de la création de centres d’information du TPIY en Bosnie‑Herzégovine et de l’importance d’assurer la transmission de l’héritage du TPIY, et ce, même après la fermeture du Tribunal. Il a également rencontré Pramila Patten, Représentante spéciale chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit. Ils ont partagé leurs expériences de travail respectives relativement à ces crimes et le Président a informé Mme Patten des travaux du Tribunal au cours de ses trois derniers mois d’activité, notamment du prononcé de jugements et d’arrêts dans les dernières affaires en première instance et en appel.